Couture, Couture femme

Ginette fait sa Parisienne

Pas de vêtement grossesse, ni de layette, mais une robe que j’ai cousu l’hiver dernier et que je n’avais pas eu le temps de vous présenter… Les beaux jours sont arrivés. Je m’étais dit que je profiterai du retour de l’automne pour vous la présenter, mais le Petit Haricot s’est invité… Du coup, j’ai mis Ginette à contribution pour vous présenter ma Parisienne.

Un petit avant goût…

Ginette est une nouvelle arrivée à la maison : c’est un mannequin, trouvé d’occasion. Du coup, je vais pouvoir préparer mes toiles sur elle (et elle sera toujours disponible et elle ne râlera pas si je la pique avec une épingle…).

parisienne_devant
Je vous présente Ginette !

La Parisienne de Louis Antoinette est un patron qui a été beaucoup vu sur les réseaux l’hiver dernier. En effet, Louis Antoinette avait lancé un concours #hacklamode ! Ils mettaient le patron gratuitement au téléchargement et demandaient aux couturières de faire une version originale de ce patron. Mon organisation légendaire a encore frappée ! J’avais donc téléchargé le patron et commencé à réfléchir à la manière dont je pourrais adapter ce modèle. Puis je me suis décidée à aller acheter du tissu. Et… J’ai été malade donc mon organisation pas très bien huilée a été complètement chamboulée. Donc, je n’ai pas pu présenter ma version dans les temps…

dessin
Dessin de présentation du modèle

Alors je rattrape mon retard en vous la présentant maintenant (hahaha !). Sur ce modèle, j’adore l’effet trompe-l’œil ! C’est une robe, mais quand on la regarde on a l’impression qu’il s’agit d’un ensemble ! Pour le tissu, je vais vous surprendre, j’ai trouvé mon bonheur chez Lil Weasel (comment ça encore ?! Et non je ne suis pas sponsorisée par la boutique !) ! J’ai choisi un lainage gris à pois et pour la doublure, j’ai choisi un voile de coton aux motifs géométriques.

Je n’ai pas été très originale, j’ai choisi de faire les ourlets dans une couleur contrastée et la seule chose que j’ai modifié : c’est le dos que je n’ai pas fermé… Explications : j’ai fermé la doublure, mais j’ai laissé le dos en lainage ouvert. Sinon, j’ai trouvé les explications très claires et les finitions sont top ! Ce patron permet d’envisager plusieurs variations !

C’est une robe que j’adore porter (quand je ne suis pas grosse enceinte)! Elle est confortable, habillée et originale. Bref… Regardez comme Ginette semble bien dedans !

A noter, Louis Antoinette a sorti une version été de La Parisienne basée sur la version proposée par On Sunday Morning, gagnante du concours !

♠ ♣ ♥ ♦

Patron : 

Tissu et fournitures :

  • Lainage gris à pois bleu marine
  • Doublure cotonnade losanges
  • Fermeture et fils assortis. Le tout trouvé chez Lil Weasel.

Temps passé : environ 6 heures de travail, réparties sur plusieurs après-midis et soirées

Modifications : Dos laissé ouvert

♠ ♣ ♥ ♦

Avez-vous eu l’occasion de coudre ce modèle ? Portez-vous des vêtements trompe-l’œil ?

Publicités

19 thoughts on “Ginette fait sa Parisienne”

    1. Merci ! Effectivement, je vais avoir quelques difficultés à caser mon ventre dedans ;). La coupe est trop cintrée au niveau du ventre. Mais je l’ai porté quelques fois début 2016. Je la retrouverai avec plaisir l’automne ou l’hiver prochain (en fonction de ma perte de poids)

      Aimé par 1 personne

  1. J’avais beaucoup aimé toutes les réalisations de ce modèle. Je l’ai téléchargé aussi mais je ne l’ai jamais cousu, par contre le modèle m’a inspiré plein de tenues, surtout cet effet trompe l’oeil que j’adore également ^^ En tout cas j’aime beaucoup ta version, je la trouve très chic et ce lainage à pois semble être une vraie merveille. Quant au dos laissé ouvert, je trouve ça splendide 🙂 !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Ce lainage est une vraie tuerie, je crois qu’il me reste un mini bout, je vais essayer d’y caser un bloomer pour le Haricot 😉
      N’hésite pas à le coudre ou à nous montrer tes créations en trompe-l’oeil !

      J'aime

  2. J’adore cette robe ! Bravo ! tu as bien choisi les tissus, je les aime beaucoup.
    Tu m’as fait rire car je sais combien il est difficile de ne pas succomber chez Lil Weasel.
    Jusqu’à maintenant, j’ai succombé à la laine qui est sublime chez eux. Mais quand je vois ton tissu à pois, je me dis que je vais regarder leurs tissus de plus près la prochaine fois.
    J’ai ri aussi sur le nom de ton mannequin, le mien s’appelle Jeannette.
    mais je ne m’en suis pas encore servi pour y placer mes vêtements cousus, je n’ai pas ce talent.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !
      Lil Weasel : ce temple de la perdition ! J’y ai emmené ma maman pour choisir la laine pour qu’elle tricote de jolies petites tenus pour le Haricot et nous nous sommes (légèrement) lâchées !
      C’est marrant que nos mannequins est souvent des noms désuets / ridicules 😉 N’hésite pas à nous la présenter 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s