Couture, Couture femme, Couture homme, Dressing Grossesse

{A bas les chutes} – Duo culotté !

Un nouvel opus d’#abasleschutes ! Ca fait un petit peu que je nous en ai pas présenté… Celui d’aujourd’hui est un peu spécial !

Quand j’ai cousu le t-shirt bleu pour l’Amoureux, il me restait un bon morceau de tissu qui attendait d’être exploité… Il est resté un petit peu en attente d’un projet pour lui donner vie, car je n’avais aucune idée de ce que je pourrai en faire. Lors d’un tri du linge pour lancer un machine à laver (moment romantique : bonjour !), l’Amoureux me dit qu’il est en manque de boxers. Je lui propose de le lui coudre. Et même (grande folle que je suis !) de le patronner ! Cela me permettait de prendre en main mon logiciel de patronnage et d’écouler un morceau de joli jersey.

Après moultes mesures, reprises du dessin, j’arrive à avoir un boxer qui ressemble à quelque chose. C’était parti pour le crash test ! Une impression, un découpage, un assemblage du patron plus tard, je pouvais enfin découper dans ce morceau de jersey. Un assemblage rapide à la surjeteuse : 30 minutes à tout casser (oui, j’ai pris mon temps et je prenais des notes en parallèle pour être capable de le refaire !). J’avais un boxer sans trou, qui ressemblait à un boxer !!! YOUPI !

Le plus long ça a été de trouver un élastique qui convienne. J’avais un morceau d’élastique suffisamment large qui aurait pu faire l’affaire, mais je craignais qu’il ne soit trop irritant. Après test, l’Amoureux à confirmer mes craintes. J’ai farfouillé chez ma mercière favorite, mais elle n’avait pas ce qu’il fallait non plus… Je commençais à désespérer ! Puis Couture Rose à publier la photo d’un caleçon fait maison sur son Instagram ! Je lui ai donc demandé où elle avait trouvé son élastique de caleçon. Elle m’a indiqué que c’était chez Mercerie Extra. Un petit tour sur le site plus tard (+ évaluation de mes autres besoins) et j’avais commandé le fameux élastique !

Finalement, le boxer n’a été attribué de son élastique qu’assez tardivement, j’avais un peu peur de me lancer… Bref, une après-midi, je me suis lancée, après vérification des mesures de l’Amoureux (pour la xième fois…), j’ai coupé cet élastique et l’ai assemblé au reste du boxer grâce à la double aiguille. Pour faire la finition au niveau de la cuisse, au départ j’étais parti sur la couture d’un biais assorti blanc (fait maison), mais finalement, le résultat n’était pas très heureux… J’ai donc opté pour un ourlet simple. Et tada ! Un boxer !!!

Quelques remarques :

  • L’élastique mériterait un peu d’aisance… Avec 2 cm de plus se serait parfait. J’ai trop tiré dessus pendant la couture avec le corps du boxer !
  • Je voulais faire l’ourlet des cuisses à la double aiguille pour une finition plus propre, ma machine ayant été réticente je n’ai pas insisté et j’ai fini à l’aiguille simple.
  • L’ourlet au niveau des cuisses à tendance a un peu roulotté, a priori ce n’est pas gênant au quotidien…

♠ ♣ ♥ ♦

Après cette couture, il me restait encore un bon morceau de jersey bleu. Il m’a encore fallu me pencher sur son utilisation : faire un 2ème boxer pour l’Amoureux, mais bon avoir deux boxers similaires bof, bof, faire un body pour le Petit Haricot, mais vu tous les bodys petite taille qu’on a récupéré était-ce réellement utile !?! Finalement, c’est faire une culotte pour moi qui a été l’idée ultime !!! Je maitrisais mieux le logiciel, avais un peu de temps devant moi… Donc je me suis lancée ! Finalement, j’ai patronné trois modèles différents (une fois lancée je ne m’arrête plus !).

Pourle crash-test, j’ai opté pour la couture du shorty. Même processus que pour le boxer (impression, découpe…). Finalement, j’ai enfin coupé dans ce bout de jersey… Assemblé à la surjeteuse en 15 min (il y a une étape un peu délicate au niveau de l’entrejambe, rien d’insurmontable…). Enfin j’avais un shorty !

Pour l’élastique, quand j’ai passé commande pour l’élastique du caleçon j’avais anticipé et pris aussi de l’élastique pour faire des culottes ! J’ai encore un peu trainé des pieds pour le finaliser (j’ai un peu de mal avec cette étape, je crois…). Je voulais coudre l’élastique à la double aiguille, mais ça a été mission impossible (en jouant avec la tension du fil, en renfilant 15 fois les bobines, en essayant sur des chutes). Bref, impossible de faire ce que je voulais… J’ai finalement opté pour un point zigzag et ça a été bouclé en 5 minutes ! Pour les ourlets au niveau des cuisses, je les ai fait à la double-aiguille pour un résultat correct. Et voilà ! Un joli shorty !

 

Quelques remarques :

  • J’aurai pu tailler dans une voir deux taille en-dessous (un 42, voir un 40 au lieu d’un 44) mais avec mon bidon, pas facile de prendre les mesures ! Du coup, il a tendance a un peu pocher au niveau des fesses, des cuisses…
  • L’élastique aurait pu être réduit de 2 cm, pour mieux serré au niveau de la taille. J’ai fait l’erreur inverse du boxer ! Cousu après ce dernier, j’ai eu peur de trop l’étirer…

♠ ♣ ♥ ♦

Pour immortaliser ce duo culotté, nous avons eu l’idée d’une séance un peu décalée ! Allez je vous montre !

Finalement, nous avons de nouveaux sous-vêtements confortables et jolis ! Ce type de patron est vraiment idéal pour écouler les chutes de jersey !

♠ ♣ ♥ ♦

Patrons : 

  • Fait maison :
    • Shorty taillé en 44
    • Boxer taillé en 40

Tissu et fournitures :

  • Jersey : chute du t-shirt bleu vu ici (acheté chez Lil Weasel)
  • Élastiques : trouvés chez Mercerie Extra.

Temps passé :

  • Patronage : 2 heures par modèle (environ).
  • Couture (assemblage et coupe du patron + coupe du tissu + assemblage et couture du vêtement) :
    • 2 heures sur le caleçon
    • 2 heures sur le shorty (tests et retests de la double aiguille inclus)

♠ ♣ ♥ ♦

Petit rappel : si vous souhaitez participer au « Secret Santa », laissez un commentaire sous cet article !

♠ ♣ ♥ ♦

Que pensez-vous de ces modèles ? Avez-vous déjà cousu des sous-vêtements ? Si oui, vous avez opté pour quel(s) patron(s) ?

Publicités

18 thoughts on “{A bas les chutes} – Duo culotté !”

  1. Je ne sais pas pourquoi, mais quand j’ai commencé à lire, il n’y avait pas la photo du haut, du coup j’ai tout lu en me disant « haha, cette fois son mari ne va pas nous montrer comme pour les T-shirts », et là, paf ! tous les deux en sous vêtements ! la séance photo est très réussi, et apparemment les culottes aussi !
    Je n’aurais jamais imaginé faire ça à la maison (il faut dire que je n’ai pas de surjeteuse, déjà) mais l’idée est super. Quant au patron, mon mari a déjà chipoté pour que je passe 5 minutes à essayer de régler la taille de ses chaussons, alors lui mesurer les fesses 15 fois, je crois que ce serait illusoire…
    Du coup, bravo pour les photos, la couture et le mari compliant ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo pour ces réalisations ! Je suis admirative quand je vois que tu manies les logiciels de patronnage. Le rêve ! Bon, même si ton élastique t’a posé bien tes soucis, ça valait le coup ! 😀
    Et le shooting décalé de vous deux est vraiment top ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

  3. Et bien voilà un shooting photo très culotté hihihi
    Les sous vêtements sont une belle façon d’utiliser ses chutes de tissu 🙂
    Je n’ai encore jamais tenté de réaliser de boxer, il faudra quand même que je tente ça un de ces jours.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s