La vraie vie

Un voyage extraordinaire – Partie 3

Pour démarrer cette période estivale en beauté, je vous ai préparé une série d’articles sur une thématique différente pour partager avec vous une autre de mes passions : la randonnée, en vous contant notre voyage de noces extraordinaire… Dans l’article Rêve d’été, je vous en ai touché quelques mots, alors je reviens plus en détail sur notre randonnée en autonomie en Laponie suédoise, sur la Kungsleden.

Après l’organisation de ce voyage, notre arrivée en Suède et le début de notre randonnée, il est temps de vous raconter la suite !

Troisième partie : marcher encore et faire face aux imprévus…

Pour comprendre les évènements qui vont suivre, je vous présente ce que nous avions planifié pour notre trek :

  • Jour 1 : Abisko-Abiskojaure (15km)
  • Jour 2 : Abiskojaure-Alesjaure (22km)
  • Jour 3 : Alesjaure-Tjäktja (13 km)
  • Jour 4 : Tjäktja-Sälka (12 km)
  • Jour 5 : Sälka-Singi (13km) ou couper par une montagne, mais le kilométrage est sensiblement le même.
  • Jour 6 : Singi – Kebnekaise (14 km)
  • Jour 7 : Ascension du Kebnetjäkka (optionnel)
  • Jour 8 : Kebnekaise-Nikkaluotka (19 km)

Les jours 1 à 4 se sont passés comme prévus. Par contre, la fin de notre périple a été ponctuée de difficultés que nous n’avions pas envisagé…

Jour 5 : Sälka-Singi (13km)

Direction Singi (du moins en théorie).

Nous nous réveillons sous la pluie, plutôt que de nous précipiter, nous décidons d’attendre la fin de l’averse pour commencer à randonner.

Démarrage sous la pluie

3 km avant notre destination nous faisons face à un choix :

  • aller vers le sud-ouest à Singi où, selon notre guide, il y a peu de place pour camper
  • ou prendre un raccourci direction le Kebnekaise avec la possibilité de se poser pour la nuit au bord d’un lac.

Nous avons pris la deuxième option, d’après notre guide il y avait la place où camper et le cadre était superbe. Nous voilà dans une ascension sous un soleil de plomb. Après la neige, nous voilà en t-shirt dans le cercle polaire. Oui, oui ! Cette randonnée nous aura permis d’avoir toutes les saisons en 7 jours !

Nous arrivons au bord d’un lac de montagne, superbe ! Nous prenons le temps de nous prélasser puis décidons d’y planter notre tente.

Un cadre féérique

Bon, ce petit coin de paradis s’est transformé en enfer. Nous avons eu une nuit d’orage ! Et il se formait au-dessus de nous ! Comme vous vous en doutez, nous avons passé une nuit calme et reposante (ou pas…). Je ne suis pas une fana des orages, mais là j’ai eu la peur de ma vie… Notre hantise était que le niveau du lac monte. Le lendemain matin les gens qui campaient de l’autre côté du lac ont filé aussi vite que nous pour éviter la pluie.

Jour 6 : Singi (ou presque) – Kebnekaisefjälstation (14 km)

Le trajet est difficile, rocailleux. Notre fatigue se fait sentir, mais nous arrivons assez rapidement au pied du Kebnekaise (le mont le plus haut de Suède). Nous décidons d’y faire notre pause déjeuner et commençons à nous dire que nous en profiterions bien pour y poser notre campement, nous avons enfilé les kilomètres assez rapidement et nous sommes ravis de pouvoir avoir une après-midi au calme avant de nous attaquer à l’ascension du Kebnekaise. 

C’était sans compter sur notre amie la pluie ! Nous continuons à avancer, puis nous prenons la décision de prendre une cabine pour la nuit (Kebnekaisefjälstation est une station touristique et il y a des structures en dur où l’on peut louer une chambre ou un lit). Cela nous permettrait de nous reposer et de pouvoir être en forme pour l’ascension du lendemain. Mais les logements sont complets !

Approche du Kebnekaise (bon on a pas réussi à le prendre en photo, il était sous le brouillard)

Nous continuons, bon gré, mal gré, notre quête d’un emplacement où nous poser. Finalement, au vu de la météo du jour, de celle annoncée pour le lendemain et de l’état des emplacements (des sous bois boueux, non merci après la nuit précédente !), nous décidons de continuer jusqu’à Nikkaluotka ! Nous avons un tellement mauvais souvenir de la veille, que nous prenons une décision un peu folle : enchaîner deux étapes en un jour !

Jour 6 (bis) : Kebnekaise-Nikkaluotka (19 km)

Nous venons de faire 14km et là on décide de faire les 19 derniers km !!! Oui on est fous ! Mais sur le moment, on a tellement pas envie de repasser une journée sous l’orage qu’on y pense pas vraiment !

Nous descendons à travers une forêt verdoyante. C’est très beau.

n changement de paysage radical, traversée d’une forêt verdoyante

Nous voyons les indications pour un bateau qui nous permettrait de gagner 7 km. On tente le coup, malheureusement, une fois arrivés sur le ponton on nous indique que nous arrivons 5 minutes trop tard, le dernier bateau vient de partir… La loose !

On se pose sur le ponton pour dîner (wasa pâté, le repas des champions) et prendre des forces pour affronter les derniers km avec la «nuit» qui approche (oui, en été il ne fait pas nuit dans le cercle polaire).

Puis un joggeur (un taré qui vient de se faire un petit trail de 48h pour la forme) s’approche de nous et nous demande si nous attendons le bateau, on lui explique notre situation et là il nous annonce qu’il connaît le pilote du bateau et qu’un groupe de touristes a réservé le bateau et que nous pouvons profiter du voyage retour ! YOUPI !

Les 5 / 6 derniers km se font très facilement, le chemin est large et souple, la végétation dense et verdoyante. Lorsque nous apercevons la petite église rouge de Nikkaluatka : on est soulagés !

Lorsqu’on passe le panneau Nikkaluotka : on est super fiers de nous !

Enfin on aperçoit la petite église rouge !

On trouve un endroit où planter notre tente.

Le lendemain, nous mangeons le meilleur petit déjeuner de notre vie (un buffet à volonté sans wasa, si, si ! Et avec du vrai café et du vrai thé !) !

Nous avons profité de la matinée en glandouillant dans les environs, profitant du lieu d’accueil en attendant le bus qui nous a permis de rejoindre Kiruna.

♠ ♣ ♥ ♦

La prochaine fois je vous ferais un petit article sur notre séjour à Kiruna et nos quelques jours à Stockholm, pour conclure cette série…

Publicités

4 thoughts on “Un voyage extraordinaire – Partie 3”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s