Le bazard bizarre de Tamia Balbuzard

A l’arrache, à la masse

Non je ne suis pas morte étouffée sous une pile de couches sales ou sous mon tas de linge sale (on en parle du fait que ma salle de bains soit l’annexe d’une blanchisserie en grève …), je suis juste à l’arrache et à la masse depuis quelques temps déjà…

Lire la suite « A l’arrache, à la masse »

Publicités